Happy birthday DVC !

DVC a 30 ans !

Comment tout a commencé ? Qui a été le premier client ?
Découvrez l’histoire derrière la success story …

 

 

ORIGINE NOM

D : DE WACHTER
V : VERTONGEN
C : COMPAGNIE

 

JURIDIQUE

22-10-1987 : Constitution
Nom : D.V.C. Trading
Forme juridique : Coopérative
Membres : Roland VERTONGEN – Irène DE WACHTER – Marc VERTONGEN
Siège : 1630 LINKEBEEK – Wouterbos 8
Capital : 250 000 BEF (6 190 €)

11-01-1994 : Changement de nom pour DVC
Augmentation du capital à 1 250 000 BEF (30 987 €)

18-04-2001 : Modification forme juridique vers Société Anonyme
Augmentation du capital à 2 501 074 BEF (62 000 €)
Actionnaires : Roland VERTONGEN – Irène DE WACHTER

 

EXPLOITATION

Jusque 1993 : 1630 LINKEBEEK – Wouterbos 8
Le montage s’effectuait au séjour, au garage, au jardin et plus tard dans un réduit derrière le garage communément appelé : « l’usine clandestine ».
Personnel : Roland VERTONGEN, Irène DE WACHTER, Marc VERTONGEN et Philippe VERTONGEN

Jusque 1999 : 1180 UCCLE Chaussée d’Alsemberg 1994
Travaux de rénovation de la cave jusqu’au toit
Engagement de la première monteuse : Pascale VREBOS
Ensuite le nombre du personnel s’accroît : Chantale VANDER ZWALMEN, TO Khan, etc
Même une première secrétaire nous rejoint.
Achat de la première soudeuse à la vague

A partir de septembre 1999 : 1190 FOREST – Rue Caporal Trésignies 6
Travaux de rénovation
Revente de la première soudeuse et achat d’une nouvelle respectant les normes environnementales
Achat de la première Pick and Place
Revente de la première Pick and Place et achat d’une nouvelle mais qui nécessite des renfort du sol.

 

DIRECTION

1987 à 2004 : Roland VERTONGEN

Le 1 juin 2004 Roland VERTONGEN devient, après 28 années comme employé et 17 comme indépendant, fonctionnaire de l’état (pensionné).
Marc VERTONGEN, qui depuis des années secondait son père, reprend les rennes en main et fait prendre à la Société DVC SA une orientation plus dirigée vers des techniques de pointe en électronique.

 

HISTORIQUE

La vie de DVC commence déjà en réalité vers 1970.

A cette époque Roland VERTONGEN contacte l’importateur belge des ventilateurs allemands FISBACH et construit des prototypes pour cela des variateurs de vitesse sans déparasitage. Les variateurs sont coulés dans un époxy à 2 composantes qui est durci dans le four qui se trouve encore au 1er étage à 1190. Le projet n’aboutit pas mais permet d’être contacté par la Société STANDARD AHZ à Leuven, revendeur des ventilateurs FISBACH.

La Société STANDARD AHZ commande environ 400 variateurs par année. La vente s’effectue par la Société « DE WACHTER » crée en 1970 pour la fabrication de pièces mécaniques et vendues à la Société JOUVENEL & CORDIER ou Roland VERTONGEN était directeur technique à cette époque.

La fabrication se faisait au domicile de Roland VERTONGN & Irène DE WACHTER à LINKEBEEK.

Le vrai début de DVC

Durant l’expo BATIBOUW 1987 Roland VERTONGEN effectue une prospection auprès des constructeurs de cassettes pour cheminées ouvertes. Le lendemain son épouse reçoit un appel téléphonique de la Société FLAM de Sint-Truiden qu’elle serait intéressée de recevoir une visite de Roland VERTONGEN pour approfondir sa démarche. Lors de cette visite la Société FLAM demande une offre pour la fabrication de 15 000 (QUINZE MILLE) variateurs par an. L’offre étant intéressante la Société FLAM demande une première livraison de 10 prototypes. Comme les protypes correspondent aux exigences, la Société FLAM passe commande.
L’affaire était lancée ; il n’y avait plus qu’à constituer « D.V.C. Trading CV ».

 

OUF, mais comment fabriquer 15 000 variateurs par an ?
En travaillant jour et nuit 7 jours sur 7 !

Roland Vertongen

‹  Terug
Schrijf U in voor een vrij account

Le popup